Pourquoi cette plateforme ?

Icône accueil : cœur dans la mainLe déploiement du Club « Les Pyrénées-Orientales, une chance. Les entreprises s’engagent » offre un cadre propice aux entreprises souhaitant se mobiliser sur des enjeux de Responsabilité Sociétale (RSE).
Certaines d’entre elles souhaitent soutenir le tissu associatif par du mécénat, cependant :

–  elles ne connaissent pas bien le tissu associatif local et les structures qui mériteraient d’être soutenues par du mécénat financier,
– elles ne connaissent pas non plus les règles et les modalités de mise en œuvre de ce mécénat.

Par ailleurs, beaucoup d’associations, notamment celles issues des Quartiers Prioritaires de la Ville, sont dans l’incapacité financière de mettre en œuvre des projets qui sont pourtant à forte plus-value sociale et ignorent qu’elles pourraient faire appel à du mécénat.


Qu’est ce que le mécénat d’entreprise ?

Le mécénat est « Un soutien matériel ou financier apporté sans contrepartie directe de la part du bénéficiaire, à une oeuvre ou à une personne pour l’exercice d’activités présentant un caractère d’intérêt général ».
Il se traduit par le versement d’un don (en nature, en compétence ou en numéraire) à une association pour soutenir des actions d’intérêt général. Si le bénéficiaire est éligible au mécénat déductible, le don ouvre droit, pour les entreprises à certains avantages fiscaux.

Il se distingue du parrainage qui est « un soutien matériel apporté par une personne physique ou morale à une manifestation, à une personne, à un produit ou à une organisation en vue d’en retirer un bénéfice direct ».

Il existe différentes formes de mécénat :
✔ Le mécénat en nature :
• Le don d’un bien immobilisé (véhicule, mobilier, matériel, etc.),
• La fourniture de marchandises en stock (équipements sportifs, téléviseur, ordinateur, etc.),
• L’exécution de prestations de services (réparations, entretien, imprimerie, etc.)
✔ Le mécénat de compétences : mise à disposition de salarié de l’entreprise afin de mettre au service du projet associatif leurs compétences (communication, comptabilité, gestion, expertise juridique, etc.), leurs techniques et savoir-faire. Il permet à la fois d’impliquer le salarié dans la vie de l’entreprise et de l’enrichir de nouvelles expériences en matière de méthodes d’organisation, de gestion ou de production au sein d’une association d’intérêt général.
✔ Le mécénat numéraire ou financier : dons en numéraire (chèques, virements, etc.) d’entreprise souhaitant s’engager dans le tissu associatif local en apportant un soutien financier.

C’est pour soutenir ce type de mécénat que la plateforme a vu le jour.


Quel dispositif fiscal pour les entreprises ?

Le texte de référence est la loi du 1er août 2003 relative au mécénat, aux associations et aux fondations, dite « Loi Aillagon » . Elle permet notamment aux entreprises de déduire 60 % de leurs dépenses de mécénat de leurs impôts, sous certaines conditions.